Meilleures Actions
Histoires Web mardi, juin 18
Bulletin

Il est là, gisant à côté du lavabo. Roulé en boule. « Mon mari, il est trop mignon, parce que, tous les jours avant de partir au boulot, il me laisse un petit souvenir pour que je pense à lui. » L’humoriste Marine Leonardi, autrice des pastilles « Vous n’êtes pas seule.e.s » sur Instagram, pointe la caméra de son téléphone vers cette offrande masculine : un caleçon gris, posé entre la brosse à dents et la crème de jour. « En plus, je ne lui en veux pas parce que le bac à linge, il est vraiment juste à côté, donc, autant que je le fasse moi, c’est plus pratique comme ça », sourit-elle avant de remercier son « amour » et de lui souhaiter une bonne journée. Cette vidéo de quarante secondes postée le 22 avril a cumulé plus de 3,5 millions de vues sur les réseaux sociaux.

Dans une autre vidéo publiée quelques jours plus tard, cette trentenaire, mère de deux enfants en bas âge, en remet une couche sur son conjoint, qui, dit-elle, prend très bien cet affichage numérique par ailleurs. « Est-ce que vous aussi votre mec ne trouve jamais rien ? », dénonçant cette propension assez masculine à ne pas chercher (et donc à ne pas trouver), qu’il s’agisse du gel douche (dans le même placard depuis sept ans), des gouttes pour le nez (idem), voire ses propres affaires (t’as pas vu mon pull bleu ?). « Est-ce que je ressemble à un GPS ? Je pense qu’il se dit qu’il vit à l’hôtel et que je suis sa femme de ménage ++. Mais dans ce cas-là, paye-moi ! », s’insurge Marine Leonardi.

En janvier, c’est l’ex-Miss France Elodie Gossuin, mère de deux paires de jumeaux, qui témoignait sur son compte Instagram, le visage plus froissé que son pull de Noël, de son superpouvoir : « Le fameux syndrome de l’escalier… Je suis la seule à voir les objets traîner sur les marches. Les autres ne les voient jamais. Ils passent, ils regardent, parfois même en bas, mais ne voient pas, donc, ne ramassent pas. J’ai donc ce superpouvoir de voir les trucs dans l’escalier. C’est fou ! Du coup, je les ramasse et je les range. »

Ce don surnaturel a fait l’objet de plusieurs vidéos parodiques sur TikTok entre 2017 et 2023, générant des millions de vues, qui mettaient en scène des couples anonymes au Canada, aux Etats-Unis et en France. Le scénario est toujours identique. Face à sa femme épuisée par les corvées du quotidien, son compagnon lui confie un secret : la magie du ménage qui se fait tout seul. « Tu vois, depuis qu’on a emménagé, quand je mets des affaires sales dans le panier, je les retrouve le lendemain lavées, pliées et rangées. Pareil quand je mets des assiettes dans l’évier, je les retrouve propres dans le lave-vaisselle. Je n’osais pas t’en parler pour ne pas rompre la magie, tu devrais essayer », explique-t-il le plus sérieusement du monde à madame, déconfite.

Il vous reste 50.98% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.