Meilleures Actions
Histoires Web mardi, juin 18
Bulletin

LA LISTE DE LA MATINALE

Cette semaine, trois écrivains qui auront marqué leur époque : Saint-Exupéry, Salman Rushdie, Elfriede Jelinek. Et une plongée historique elle aussi dans la belle bleue, sur les rivages de la Côte d’Azur. En espérant ne pas y croiser les commissaires politiques chinois envoyés par Pékin à la traque des dissidents…

Salman Rushdie en invité exceptionnel

Exceptionnelle. L’émission consacrée par Augustin Trapenard à Salman Rushdie l’est à plus d’un titre. D’abord parce qu’elle fut enregistrée à France Télévisions sous haute surveillance depuis qu’une attaque au couteau, le 12 août 2022, a failli coûter la vie à l’écrivain, trente-trois ans après la fatwa prononcée contre lui par l’ayatollah Khomeyni. Ensuite, parce qu’elle lui est entièrement consacrée, même s’il était judicieusement entouré de Kamel Daoud et Leïla Slimani, deux écrivains qui, comme le rappellera Augustin Trapenard, « partagent vos combats et en savent le prix ». Enfin, parce que c’est l’adjectif utilisé par Salman Rushdie lui-même au sortir de l’enregistrement auquel Le Monde a pu assister.

Un peu tendu au début, l’auteur des Enfants de minuit retrouvera très vite son humour. Ses convictions aussi : « Nous traversons un moment très sombre où nous sommes sommés de nous définir de manière très étroite (…), alors que chacun d’entre nous est plusieurs choses à la fois. » Des mots qui font écho à ceux qu’il prononçait le 22 octobre 2023 tandis que lui était remis le Prix de la paix à la Foire du livre de Francfort. Dans ce discours, il regrettait que « la liberté, en particulier la liberté d’expression (…), se trouve attaquée de toutes parts par des voix réactionnaires, autoritaires, populistes, démagogiques, incultes, narcissiques, superficielles (…), aussi bien par la gauche que par la droite, par les jeunes que par les vieux ». Faire résonner aujourd’hui ces mots dans une émission littéraire en prime time est une mission de service public qu’il faut absolument saluer comme telle. E. G.

« La Grande Librairie », émission présentée par Augustin Trapenard. Avec Salman Rushdie. Disponible en replay sur France.tv jusqu’au 18 mars 2025.

Les turbulences amoureuses de « Saint-Ex »

Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944) et Consuelo Suncin Sandoval (1901-1979) photographiés dans les années 1950.

Elle fut l’âme et le cœur du Petit Prince (1943). Quand, à l’été 1930, Consuelo Suncin Sandoval (1901-1979) croise Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944) à l’Alliance française de Buenos Aires, elle a tout pour lui plaire : un regard intense et un caractère volcanique. Entre l’artiste salvadorienne de 29 ans et « Saint-Ex », directeur d’exploitation de l’Aéropostale en Argentine, le coup de foudre est immédiat. Il va durer quatorze ans, jusqu’à la disparition du célèbre aviateur, le 31 juillet 1944, après un décollage de Bastia.

Il vous reste 73.01% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.