Meilleures Actions
Histoires Web mercredi, avril 24
Bulletin
  • Le Parlement se réunit, lundi 4 mars, en Congrès à Versailles pour voter l’inscription du droit à l’avortement dans la Constitution. Si la Loi fondamentale interdit au président de la République de participer à un débat suivi d’un vote au Congrès, Emmanuel Macron a déjà rappelé qu’il s’était « engagé à rendre irréversible la liberté des femmes de recourir à l’IVG en l’inscrivant dans la Constitution ».
  • Adopté à une écrasante majorité par l’Assemblée nationale, le projet de révision constitutionnelle a reçu, mercredi dernier, le soutien de 267 sénateurs, contre 50, au Palais du Luxembourg, après plus de trois heures de discussions parfois agitées dans cet hémicycle habituellement très apaisé. Le projet de révision doit inscrire dans le marbre constitutionnel la « liberté garantie à la femme d’avoir recours à une interruption volontaire de grossesse ». Pour être définitivement adopté, ce projet de révision doit obtenir la majorité des trois cinquièmes des suffrages exprimés au Congrès.
  • Le Congrès est retransmis en direct sur la place du Trocadéro, à Paris. Par ailleurs, une manifestation est organisée à Versailles, dès 15 heures, par le collectif anti-avortement Marche pour la vie.

Nos articles à lire

Retrouvez tous nos articles relatifs au droit à l’avortement en France et dans le monde

Histoire. L’entrée de l’IVG dans la Constitution, un « moment historique »

Récit. IVG dans la Constitution : du texte de LFI au « souhait » d’Emmanuel Macron, un parcours de dix-huit mois au Parlement

Décryptage. L’inscription de l’IVG dans la Constitution franchit une nouvelle étape après un vote historique au Sénat

Les faits. Accès à l’IVG : dans la pratique, des obstacles perdurent en France

Entretien. « La constitutionnalisation de l’IVG serait une avancée fondamentale au plan juridique et symbolique »

Décryptage. Un nouveau rapport dénonce la désinformation liée à l’avortement sur les réseaux sociaux

Chronique. IVG dans « Le Monde », d’avortement à liberté fondamentale

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.