Meilleures Actions
Histoires Web mercredi, février 21
Bulletin

Peu connue en France, l’œuvre de l’Espagnol Dario Villalba (1939-2018) ne ressemble à aucune autre. Formé à la peinture, cet artiste pionnier a rapidement fait de la photographie son matériau premier, transformant les images à sa disposition (les siennes ou celles qu’il trouve dans des magazines) pour les décontextualiser, les agrandir, les mettre à distance, les dissoudre sous des couches de peinture ou de vernis. Même s’il a côtoyé le pop art, Villalba s’est moins soucié de faire l’inventaire des traits de la société de consommation que des humains qui restent à ses marges : sans-abri, personnes âgées… La Galerie Poggi expose, dans ses élégants nouveaux locaux, en face du Centre Pompidou, de grands formats qui les singularisent et les magnifient, ainsi qu’un exemplaire de sa série la plus connue, les « Encapsulados », sorte de cocons (ou de prisons) de Plexiglas où sont suspendues, à hauteur d’yeux, les images de marginaux qui semblent flotter, dans un monde parallèle.

Galerie Poggi, 135, rue Saint-Martin, Paris 4e, jusqu’au 27 janvier.

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.