Meilleures Actions
Histoires Web mercredi, février 21
Bulletin

Le 9 janvier 2024, la Norvège a été l’un des premiers pays à autoriser la prospection minière des fonds marins en vue de leur éventuelle exploitation. Une décision immédiatement critiquée par de nombreux scientifiques et militants écologistes. En effet, l’exploitation minière des fonds marins nécessite d’envoyer des machines à plusieurs milliers de mètres de profondeur afin de racler les fonds marins. Les nuages de sédiments ainsi soulevés font courir de nombreux risques à ces écosystèmes très fragiles et très mal connus.

Une étude, publiée en juin 2023, s’était penchée sur des tests d’extraction minière réalisés au Japon en 2020. Résultat : un an après, près de la moitié des poissons et des crustacés avait disparu de la zone.

Dans cette vidéo, nous évoquons les enjeux de ce type particulier d’exploitation minière. Pourquoi certains pays y voient une manne financière sans pareille ? Quels sont les nombreux effets délétères que cette exploitation pourrait provoquer ? Pour en savoir plus, nous vous renvoyons à l’article ci-dessous.

« Comprendre en trois minutes »

Les vidéos explicatives qui composent la série « Comprendre en trois minutes » sont produites par le service Vidéos verticales du Monde. Diffusées en premier lieu sur les plates-formes telles que TikTok, Snapchat, Instagram et Facebook, elles ont pour objectif de remettre en contexte les grands événements dans un format court et de rendre l’actualité accessible à tous.

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.