Meilleures Actions
Histoires Web mardi, mars 5
Bulletin

Après l’Iowa, le New Hampshire. L’ancien président américain Donald Trump s’est adjugé, mardi 23 janvier, la victoire dans les primaires républicaines de cet Etat du nord-est des Etats-Unis, une semaine après le succès inaugural décroché dans le Midwest.

D’après les projections de l’agence américaine Associated Press (AP), le milliardaire devance sa concurrente Nikki Haley, alors que le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, arrivé deuxième dans l’Iowa, a annoncé, dimanche, se retirer de la lutte à l’investiture républicaine pour la Maison Blanche.

« La course est loin d’être terminée », a lancé Nikki Haley dans le New Hampshire, après l’annonce de ces estimations. « Une investiture de Trump serait une victoire pour Biden », a ajouté l’ancienne ambassadrice américaine à l’ONU.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Aux Etats-Unis, le duel entre Trump et Haley s’installe dans le New Hampshire, après une campagne républicaine sans passion

Donald Trump, ultra-favori de la droite américaine, fait pourtant un pas supplémentaire pour représenter le Grand Old Party à l’élection présidentielle américaine de novembre 2024 qui désignera un successeur à Joe Biden, ou permettra à ce dernier d’effectuer un deuxième et dernier mandat de quatre ans.

Le président démocrate a lui remporté, mardi, la primaire symbolique du New Hampshire. La direction du Parti démocrate ne reconnaît pas le scrutin de l’Etat de Nouvelle-Angleterre, qui a refusé de l’organiser plus tardivement dans la course à l’investiture.

Le Monde avec AP et AFP

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.