Meilleures Actions
Histoires Web mercredi, juillet 17
Bulletin

Bienvenue à la New Paramount. Après des mois d’incertitude, l’industrie du divertissement et des médias va compter un nouveau géant. Celui-ci va être issu de la fusion de Paramount, l’un des studios hollywoodiens historiques, propriétaire des chaînes de télévision CBS, MTV, Comedy Central et Nickelodeon, avec Skydance Media, la société de production fondée en 2010 par David Ellison, le fils du multimilliardaire Larry Ellison, fondateur du géant du logiciel Oracle.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Viacom-Paramount : « Il n’y a pas que chez Bolloré et Lagardère que les successions sont intranquilles »

Un mariage de raison emblématique du nouveau paysage audiovisuel américain, qui voit une quasi-start-up venir à la rescousse d’un empire légendaire, à l’origine de blockbusters tels que Le Parrain, mais croulant désormais sous les dettes. « La frontière entre le Hollywood traditionnel et l’industrie technologique est devenue plus floue que jamais », a commenté The Wrap, une publication du secteur des médias et du divertissement.

L’annonce de l’accord entre les deux sociétés, dimanche 7 juillet, met un terme à une saga qui a duré des mois – et passionné Hollywood autant que Wall Street – autour de la succession du magnat Sumner Redstone, mort en 2020, dont la holding familiale, National Amusements, contrôlait Paramount Global, un empire s’étendant des films aux chaînes câblées et au streaming par le biais de la plate-forme Paramount+. La fusion doit encore être validée par la commission fédérale des communications. Les partenaires se sont donnés jusqu’à l’été 2025 pour finaliser l’opération.

Un des titans médiatiques

Shari Redstone, la fille du patriarche, qui était chargée de Paramount depuis que son père était atteint de démence, en 2016, s’était battue pour garder le contrôle de l’entreprise. Elle a finalement accepté de céder le géant du divertissement pour 8 milliards de dollars (7,4 milliards d’euros), non sans avoir adressé une lettre aux employés. « Nous sommes entrés dans un accord au terme duquel Skydance Media va acquérir National Amusements et fusionner les activités de Skydance avec Paramount Global », résume-t-elle. Tout en disant sa confiance dans le fait que la nouvelle entité reste fidèle à la « vision » de son père : « Le contenu est roi. »

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Streaming : derrière le succès de Netflix, un secteur encore sous pression

Pour Paramount, une page se tourne. A partir de National Amusements, la chaîne de cinémas de sa famille, Sumner Redstone avait réussi à bâtir un empire médiatique comprenant CBS, le studio de cinéma Paramount Pictures et Viacom, qui était devenu l’un des titans médiatiques du pays, abritant les chaînes de télévision payantes MTV et Comedy Central. Après avoir fait scission en 2006, les différentes branches avaient de nouveau joint leurs forces en 2019, et pris le nom de Paramount Global en 2022.

Il vous reste 58.25% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.