Meilleures Actions
Histoires Web mercredi, avril 24
Bulletin

A défaut de réconciliation, cela ressemble déjà à de l’apaisement. Les présidents vénézuélien Nicolas Maduro et guyanien Irfaan Ali ont échangé, vendredi 1er mars, des cadeaux lors d’une rencontre au sommet de la Communauté des Caraïbes (Caricom), un geste de détente dans le dossier sensible de l’Essequibo. Ce territoire riche en pétrole, administré par le Guyana et revendiqué par le Venezuela, a été au centre de vives tensions entre les deux pays, particulièrement ces derniers mois.

Lire aussi le décryptage : Article réservé à nos abonnés Tensions entre le Venezuela et le Guyana autour d’une région riche en pétrole

Les deux chefs d’Etat avaient déjà fait baisser la température en décembre à Saint-Vincent-et-les-Grenadines, petit pays des Caraïbes. C’est là encore que vendredi, Irfaan Ali a offert du rhum à Nicolas Maduro, qui lui a donné en échange un panier de produits de son pays.

« Nous voulons la paix, nous voulons la prospérité pour nos voisins et pour toute la région », a déclaré le président guyanien lors du Caricom, au cours d’une rencontre plus amicale que lors de l’accord de décembre.

Arriver à « une solution saine, apaisée et diplomatique »

« Amour et paix », a répondu M. Maduro vendredi. « J’espère que les bonnes relations qui ont été établies vont s’approfondir » pour parvenir à « une solution saine, apaisée et diplomatique aux différents que nous avons depuis le XIXe siècle », a ajouté le dirigeant.

Lire aussi le décryptage : Article réservé à nos abonnés Le Guyana relance la soif mondiale de pétrole

Le différend de longue date entre Caracas et Georgetown a refait surface après le lancement en septembre 2023 d’appels d’offres pétroliers par le Guyana, puis le référendum organisé en réaction le 3 décembre au Venezuela sur un rattachement de l’Essequibo. Si les deux pays se sont depuis engagés à ne pas recourir à la force, les tensions bilatérales ont été ravivées à quelques reprises.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés L’arrivée d’un navire de guerre britannique au Guyana ravive la tension entre ce pays et le Venezuela

Le Monde avec AFP

Réutiliser ce contenu

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.