Meilleures Actions
Histoires Web samedi, mars 2
Bulletin

Le leader mondial du marché de l’eau minérale, Nestlé Waters, a informé en 2021 les autorités françaises qu’il avait recouru à des traitements interdits d’ultraviolets et de filtres au charbon actif sur certaines de ses eaux minérales pour maintenir « leur sécurité alimentaire », a-t-il déclaré lundi 29 janvier à l’Agence France-Presse (AFP), confirmant une information du journal Les Echos.

Même si ces traitements, qui ont notamment concerné Perrier et Vittel, « ont toujours eu pour objectif de garantir la sécurité alimentaire », ils « ont mené l’entreprise à perdre de vue l’enjeu de conformité réglementaire », a déclaré Nestlé Waters à l’AFP. La réglementation interdit toute désinfection des eaux minérales, qui doivent être naturellement saines.

Le Monde avec AFP

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.