Meilleures Actions
Histoires Web mercredi, février 21
Bulletin

Si les précipitations neigeuses se sont terminées jeudi 18 janvier dans la matinée dans les Hauts-de-France, la Normandie et la région parisienne, leurs conséquences ont perduré au cours de la journée, avec un regel précoce des chaussées le soir, avertit Météo-France. « Les prévisions ont été conformes à ce qui s’est passé, on attend une amélioration de la météo », a assuré le ministre de la transition écologique, Christophe Béchu, en arrivant à Matignon pour un rendez-vous avec le premier ministre. Selon le bulletin de 16 heures, de Méteo-France, neuf départements sont toujours en vigilance orange crues et neige-verglas.

A partir de 16 heures, le Cantal, la Loire, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme on été à leur tour placés en vigilance orange « neige-verglas », puis l’Isère, la Savoie, la Haute-Savoie, l’Orne et le Calvados à partir de 18 heures.

Les transports ont été perturbés notamment dans les Hauts-de-France, région la plus touchée, où 5 à 10 centimètres de neige ont été relevés, avec des pointes à 15 centimètres par endroits.

La marque du changement climatique se fait sentir sur l’hiver français. Par rapport à la période 1981-2010, le nombre annuel moyen de jours de neige a diminué d’environ deux jours en plaine dans des villes comme Bourges, Caen, Roissy, Rouen, Lyon, et de trois à quatre jours à Besançon ou Mulhouse, selon Météo-France.

Des risques de regel des routes pourraient affecter la circulation dans une large moitié nord de la France jeudi soir et vendredi. « Des gelées sont attendues en Normandie, dans les Hauts-de-France, en Ile-de-France et dans les régions du Nord-Est », qui « pourront provoquer des phénomènes de regel des chaussées humides et/ou partiellement enneigées », explique Météo-France.

La Préfecture de Paris a annoncé, en fin d’après midi, que le plan neige et verglas en Ile-de-France (PNVIF) était repassé en niveau 2, « niveau de veille renforcée ». « Les mesures (…) sont applicables à compter de 20 heures, jeudi 18 janvier, jusqu’à 8 heures du matin, vendredi 19 janvier », précise-t-elle sur X.

Des conditions de circulation rendues difficiles

Les trains de la ligne à grande vitesse entre Paris et Lille sont contraints de rouler à 230 kilomètres-heure au lieu de 300 kilomètres-heure habituellement, entraînant des retards de dix à quinze minutes pour les TGV. Si les TER roulent bien dans la région, d’importants retards sont toutefois à prévoir, a annoncé la SNCF, et le plan de transport a été adapté. Sur certaines lignes, entre un tiers et la moitié des trains ont été annulés, selon le groupe ferroviaire.

A Amiens, tout le réseau de bus a été suspendu, mais à Lille il est simplement perturbé, alors que les métros et les tramways peuvent circuler. Ailleurs en France, aucune perturbation majeure n’a été relevée sur le réseau ferroviaire, largement moins touché que lors des tempêtes Ciaran et Domingos, en novembre, selon un porte-parole de la SNCF.

Trafic des poids lourds interdit

En Normandie, où l’on a relevé 2 à 5 centimètres de neige, le trafic des poids lourds était interdit jusqu’à midi en Seine-Maritime et en Eure-et-Loire. Le ramassage scolaire demeurait lui aussi interdit.

En Ile-de-France, un bus sur deux circule, et plusieurs tronçons importants du RER C, exploité par la SNCF, sont interrompus, tout comme sur les lignes de Transilien N et U. Pas ou peu de perturbations, en revanche, du côté du métro, du tramway et des lignes de RER A et B, a fait savoir la RATP.

Newsletter

« Chaleur humaine »

Comment faire face au défi climatique ? Chaque semaine, nos meilleurs articles sur le sujet

S’inscrire

Sur les routes, « les conditions de conduite sur le réseau peuvent être localement difficiles », a prévenu la direction des routes d’Ile-de-France (Dirif), enjoignant aux automobilistes de « différer » leurs déplacements. En revanche, le niveau de bouchons est plus faible qu’à l’accoutumée en Ile-de-France, selon le site Sytadin.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Dans un hébergement d’urgence ouvert à Paris : « Au moins je suis au chaud »

Dans le Grand-Est, d’assez fortes chutes de neige ont provoqué de gros embouteillages à Metz à partir de 7 h 30, tout comme sur les trois autoroutes (A4, A30 et A31) qui passent à proximité de la cité lorraine, selon le site Internet des Autoroutes Paris-Rhin-Rhône. Des plaques de verglas sous la neige obligent les automobilistes à rouler au pas, selon l’Agence France-Presse (AFP), et le réseau de transport messin est à l’arrêt en raison des précipitations.

En Meurthe-et-Moselle, la circulation est « un peu difficile » dans le nord du département, mais aucune voie n’est fermée, a déclaré la préfecture, alors que sur certains axes les véhicules roulent au pas. La circulation des poids lourds reste interdite jeudi toute la journée dans toute la région.

Enfin, dans les airs, les opérations aériennes semblent se dérouler normalement, le site de la direction générale de l’aviation civile ne relevant aucun retard important.

Le Monde avec AFP

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.