Meilleures Actions
Histoires Web samedi, mars 2
Bulletin

Vous avez un peu décroché de l’actualité ces deux derniers jours ? Nous vous résumons les principales informations du samedi 20 et dimanche 21 janvier.

A64 bloquée, déclarations politiques… la mobilisation des agriculteurs prend de l’ampleur

Les agriculteurs étaient au centre des préoccupations des responsables politiques ce week-end, alors que les manifestations se multiplient depuis quelques semaines, en France comme ailleurs en Europe, contre des charges financières et des normes environnementales jugées trop lourdes. Les motifs de colère sont diffus : inflation, lourdeurs administratives, ras-le-bol face au sentiment d’être écrasés par des normes nationales ou européennes au nom de la transition écologique…

Dimanche, des agriculteurs occitans ont bloqué pour le quatrième jour de suite l’autoroute 64 (A64) entre Toulouse et Tarbes. Le ministre de l’agriculture, Marc Fesneau, a multiplié ce week-end les déclarations en faveur des agriculteurs, leur promettant de lutter contre le « sentiment de déclassement ». Il a également annoncé le report de la présentation d’un projet de loi sur l’agriculture pour y ajouter une réponse aux revendications. En déplacement dans la Gironde viticole, le numéro un du Rassemblement national, Jordan Bardella, a dénoncé samedi « l’Europe de Macron, qui veut la mort de notre agriculture ». Le premier ministre, Gabriel Attal, doit s’entretenir lundi soir avec les responsables des syndicats alliés FNSEA et Jeunes agriculteurs.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés A Carbonne, en Haute-Garonne, les agriculteurs prêts à prolonger le blocage de l’A64

Le Hamas donne sa version des faits sur l’attaque du 7 octobre

Selon le Hamas, l’opération « déluge d’Al-Aqsa » était « une étape nécessaire » et une « réponse normale » face à « tous les complots israéliens contre le peuple palestinien ». « Des erreurs ont peut-être été commises lors de la mise en œuvre de l’opération, en raison de l’effondrement soudain de l’appareil sécuritaire et militaire le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza », déclare l’organisation considérée comme terroriste par les Etats-Unis, l’Union européenne et Israël.

Un camp de tentes de fortune abritant des Palestiniens déplacés à Rafah, près de la frontière avec l’Egypte, dans le sud de la bande de Gaza, le 21 janvier 2024.

« Eviter de porter atteinte aux civils, en particulier les enfants, les femmes et les personnes âgées est une obligation religieuse et morale des combattants des Brigades Al-Qassam », poursuit le Hamas, et insiste sur le fait d’avoir « fait de son mieux pour éviter de toucher des civils », malgré le bilan de 1 140 morts établi par l’AFP. Par ailleurs, des enquêtes sont en cours en Israël à la suite de témoignages faisant état de violences sexuelles.

Au 107e jour de guerre, l’offensive aérienne et terrestre menée par Israël pour « anéantir » le Hamas à Gaza, a tué 25 105 personnes, en grande majorité des civils, et blessé 62 681, a communiqué dimanche le ministère de la santé de la bande de Gaza, territoire administré par le Hamas.

Lire aussi | Le Hamas donne sa version des faits sur l’attaque du 7 octobre et estime que « des erreurs ont peut-être été commises »

Des milliers de personnes ont manifesté contre la loi « immigration »

Quatre jours avant une décision attendue du Conseil constitutionnel, une large coalition d’opposants à la loi « immigration » a appelé à manifester dimanche contre la promulgation d’un texte qui consacre, selon eux, la « victoire idéologique de l’extrême droite ». En se ralliant à un appel lancé initialement par 201 personnalités, ces opposants espéraient rassembler au-delà de la sphère militante traditionnelle pour faire pression sur l’exécutif, qui pourrait promulguer rapidement le texte voté à la mi-décembre, sauf censure complète du Conseil constitutionnel, le 25 janvier, ce qui constituerait une surprise.

La tête de cortège, composée entre autres du délégué général de la Fondation Abbé, Pierre Christophe Robert (à droite), de l’ancien Défenseur des droits Jacques Toubon (4ᵉ en partant de la droite), et de Sophie Binet, secrétaire générale de la CGT (au centre), du rassemblement contre la loi sur l’immigration récemment adoptée par la France, place du Trocadéro, à Paris, le 21 janvier 2024.

Plus de 160 marches étaient prévues dimanche, dont celle de Paris, qui a rassemblé 16 000 personnes selon la Préfecture de police, 25 000 selon la CGT. Au total, le ministère de l’intérieur a recencé 75 000 participants aux rassemblements en France, la CGT, avance, pour sa part, le chiffre de 150 000 manifestants.

Lire aussi | Loi « immigration » : les manifestations contre la promulgation du texte ont réuni 75 000 personnes en France selon le ministère de l’intérieur, 150 000 selon la CGT

En Allemagne, plus de 1,4 million de personnes ont défilé contre l’extrême droite, selon les organisateurs

Depuis vendredi, ce sont plus de 1,4 million de personnes qui ont manifesté dans des dizaines de villes allemandes contre le parti d’extrême droite l’Alternative pour l’Allemagne (AfD) et son idéologie radicale, ont estimé dimanche deux des organisations qui appelaient à cette mobilisation. La police n’a pas communiqué de chiffres globaux pour l’ensemble de ces rassemblements.

Des manifestants devant le bâtiment du Reichstag, siège de la chambre basse du Parlement allemand, qui protestent contre le parti Alternative pour l’Allemagne (AfD), l’extrêmisme de droite et pour la protection de la démocratie, à Berlin, en Allemagne, le 21 janvier 2024.

L’afflux a été tel à Munich que la marche prévue dans les rues de la capitale bavaroise a dû être interrompue. La mobilisation témoigne du choc provoqué par la révélation le 10 janvier par le média d’investigation allemand Correctiv d’une réunion d’extrémistes à Potsdam, près de Berlin, où, en novembre, un projet d’expulsion massive de personnes étrangères ou d’origine étrangère a été discuté. La ministre de l’intérieur, Nancy Faeser, est allée jusqu’à estimer dans la presse que cette réunion rappelait « l’horrible conférence de Wannsee », où les nazis planifièrent en 1942 l’extermination des Juifs européens. Parmi les participants se trouvaient une figure de la mouvance identitaire radicale, l’Autrichien Martin Sellner, et des membres de l’AfD.

Lire aussi | En Allemagne, plus de 1,4 million de personnes ont manifesté contre le parti d’extrême droite AfD depuis vendredi, selon les organisateurs

Une frappe sur Donetsk, contrôlé par la Russie, tue 25 personnes

La Russie a dénoncé dimanche une frappe attribuée à l’Ukraine sur un marché de Donetsk qui a fait au moins 25 morts et 20 blessés, « un acte terroriste barbare », selon Moscou, qui montre « la nécessité d’atteindre tous les objectifs » de l’invasion en Ukraine. D’après le responsable régional installé par Moscou, Denis Pouchiline, l’attaque a causé la mort de deux enfants. Le ministère des affaires étrangères russe a affirmé que la frappe avait été effectuée à l’aide de « six » salves d’artillerie tirées d’Avdiïvka, épicentre des combats et encore sous contrôle de Kiev.

Le Monde

Offre spéciale

Accédez à tous nos contenus en illimité à partir de 10,99 5,49 €/mois pendant 1 an.

En profiter

Par ailleurs, l’incertitude entourait toujours dimanche après-midi les causes de l’incendie qui s’est déclaré dans la nuit dans un terminal gazier en Russie, cible potentielle des forces ukrainiennes. Des sources anonymes ont affirmé à des médias ukrainiens, parmi lesquels la télévision publique Suspilne, que l’incendie du terminal gazier russe était le résultat d’une attaque de drone menée par le service de sécurité d’Ukraine (SBU).

Lire aussi | En direct, guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky estime qu’il n’est pas nécessaire de mobiliser 500 000 Ukrainiens supplémentaires

Et aussi

Amélie Oudéa-Castéra et Stanislas. Le système de contournement de Parcoursup mis en place par le collège Stanislas a bénéficié au fils d’Amélie Oudéa-Castéra, révèle « Mediapart »

Racisme dans le football. Mike Maignan, gardien de but de l’AC Milan, visé par des cris racistes lors d’un match de championnat italien, le monde du football s’indigne

Ski. Cyprien Sarrazin remporte la descente de Kitzbühel une deuxième fois, une performance exceptionnelle

Médias. Aux Etats-Unis, une vague annoncée de licenciements au sein du magazine emblématique « Sports Illustrated »

Syrie. A Damas, une frappe attribuée à Israël fait plusieurs morts, dont cinq conseillers militaires iraniens

Le Monde

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.