Meilleures Actions
Histoires Web mercredi, avril 24
Bulletin

A quelques pas du palais de l’Elysée, deux figures du rock britannique reçoivent, lundi 5 février, dans la suite d’un grand hôtel parisien. Liam Gallagher et John Squire, respectivement l’ex-chanteur d’Oasis et l’ex-guitariste des Stone Roses, deux des groupes les plus emblématiques du rock anglo-saxon des années 1990, sont dans la capitale durant deux jours pour promouvoir leur premier album commun, dont le titre est composé uniquement de leurs deux noms accolés.

Parka ample et bigarrée, espadrilles pas vraiment de saison, Liam Gallagher, à la gouaille la plus célèbre du rock outre-Manche, se montre avenant et salue d’un poing contre poing. Derrière lui, John Squire, parka bleu marine, se contente raisonnablement de serrer la main. Le plus jeune des frères Gallagher est fidèle à sa réputation : débit de paroles à la mitraillette, phrases conclues régulièrement d’un « you know what I mean » (« vous voyez ce que je veux dire »), le tout roulé avec son redoutable accent mancunien, fier héritage de sa classe ouvrière. Les interventions plus fluides de son partenaire John Squire, de dix ans son aîné (61 ans), révèlent, quant à elles, des origines middle class (« classe moyenne »).

L’annonce, en décembre 2023, de cette alliance au sommet fut pour le moins une surprise. L’agenda de l’interprète de Rock ’n’ Roll Star, Liam Gallagher, qui jouit d’une spectaculaire réinsertion en solo depuis 2017 (trois albums arrivés en tête des ventes en sa patrie), semblait déjà bien accaparé par la tournée anniversaire du premier album d’Oasis, Definitely Maybe (1994), censée démarrer en juin, et à laquelle son frère ennemi, Noel, a refusé de participer en dépit d’offres mirobolantes. « La collaboration ne fut pas un secret difficile à garder pour ma part, je ne suis pas un grand bavard », affirme John Squire. « C’était probablement plus dur pour moi, commente, de son côté, Liam Gallagher. Les morceaux étaient si bons, je me disais dans ma tête : “Bordel, vas-y, mets le son.” Je suis heureux que tout soit maintenant dévoilé, que nous puissions enfin nous mettre au travail. »

Lire le récit (en 2017) : Article réservé à nos abonnés Les frères Gallagher, mancuniens et rancuniers

Les premières graines de cette réunion ont germé à l’été 2022, peu avant les deux concerts donnés par Liam Gallagher, les 3 et 4 juin, au Festival de Knebworth (Angleterre), devant plus de 170 000 personnes. Son camarade des Stone Roses est invité à le rejoindre sur scène afin de jouer le solo épique de Champagne Supernova, comme il le fit vingt-six ans plus tôt au même endroit, en pleine « Oasismania ». Deux semaines avant l’événement, les deux amis de trente ans se retrouvent donc en répétition. « Avec John, tout s’est passé simplement, souligne le chanteur. Il me dit avoir écrit quelques chansons. J’étais intéressé : avec un peu de chance, il y aurait peut-être plein de guitares dessus. Je n’ai pas été déçu. »

Il vous reste 70.29% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.