Meilleures Actions
Histoires Web lundi, mars 4
Bulletin

Le ministre des affaires étrangères moldave, Nicu Popescu, a annoncé sa démission surprise, mercredi 24 janvier, assurant qu’il voulait « faire une pause » après d’intenses mois de travail qui ont débouché sur l’ouverture de négociations d’adhésion avec l’Union européenne (UE). « C’est avec des sentiments mêlés que j’annonce avoir décidé de remettre ma démission », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse dans la capitale, Chisinau.

Il a promis de continuer, « quelle que soit la position » qu’il occuperait, à soutenir la présidente, Maia Sandu, qui va briguer un second mandat en fin d’année. Le responsable de 42 ans, également vice-premier ministre, a activement porté la voix de son pays sur la scène internationale depuis 2021.

Lire le portrait de 2020 : Article réservé à nos abonnés Maia Sandu, le nouveau visage de la Moldavie

En juin, la Moldavie est devenue candidate à l’UE

« Nous avons réussi à placer la Moldavie sur le chemin de l’accession à l’UE et sur la carte de l’Europe élargie. Des objectifs qui paraissaient hors de portée il y a encore deux ou trois ans », a-t-il rappelé. Cette ex-république soviétique de 2,6 millions d’habitants, située entre la Roumanie et l’Ukraine, a obtenu le 23 juin 2022 le statut de candidat à l’UE, début d’un processus long et complexe en vue d’une adhésion.

Une première étape symbolique a été franchie en décembre 2023 quand les Vingt-Sept ont décidé d’ouvrir des négociations proprement dites. La présidente avait alors salué « une nouvelle page dans l’histoire » du petit pays tiraillé entre Est et Ouest.

Nicu Popescu, ovationné par ses collègues à l’ouverture de son dernier conseil des ministres, s’est aussi félicité d’avoir « extirpé la Moldavie de ses heures sombres, quand la diplomatie était au service des oligarques ». Il sera remplacé par Mihai Popsoi, 36 ans, du même Parti action et solidarité (PAS), pro-européen, actuellement vice-président du Parlement, tandis que la gestion des affaires européennes est confiée à la secrétaire d’Etat Cristina Gherasimov.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés La Commission européenne recommande l’ouverture de négociations d’adhésion avec l’Ukraine et la Moldavie

Le Monde avec AFP

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.