Meilleures Actions
Histoires Web lundi, mars 4
Bulletin

La Hongrie ouverte au déblocage de l’aide européenne pour l’Ukraine, selon un conseiller de Viktor Orban

Comme annoncé plus tôt, le chef de la diplomatie hongroise, Péter Szijjarto, a rencontré, lundi matin, dans l’ouest de l’Ukraine, son homologue Dmytro Kuleba, a fait savoir Andriy Yermak, le chef du cabinet de Volodymyr Zelensky, sur X, photo à l’appui, assurant : « Pour construire une meilleure relation, un dialogue franc est nécessaire. Nous sommes prêts. »

Cette rencontre a lieu à l’approche du sommet européen de jeudi 1er février centré sur l’aide financière au pays en guerre après le récent veto de Budapest, et vise à préparer une entrevue entre le président ukrainien et le premier ministre hongrois, Viktor Orban, afin de « trouver des solutions » à leurs différends et de « débloquer des décisions de l’Union européenne cruciales pour l’Ukraine », selon Kiev.

Balazs Orban, conseiller politique du premier ministre hongrois, a, de son côté, déclaré lundi matin sur le réseau social X que la Hongrie était ouverte au déblocage de l’aide à l’Ukraine de l’Union européenne (UE) d’un montant de 50 milliards d’euros. Ce dernier a confirmé que le pays a envoyé une proposition à Bruxelles samedi dans laquelle elle se dit ouverte à l’utilisation du budget pour le programme d’aide et à l’émission d’une dette commune pour le financer, à condition que des « réserves » soient ajoutées.

Viktor Orban avait décidé, mi-décembre, de mettre son veto à un accord sur le programme d’aide de l’UE sur quatre ans en faveur de l’Ukraine. Le premier ministre hongrois maintient des liens avec le Kremlin, malgré les sanctions liées à l’invasion par la Russie de l’Ukraine en février 2022.

Dimanche, le Financial Times a affirmé que l’UE avait l’intention de « saboter » l’économie hongroise si Budapest continue de bloquer l’aide à l’Ukraine. « Bruxelles utilise le chantage contre la Hongrie comme s’il n’y avait pas de lendemain, bien que nous ayons proposé un compromis », a dénoncé, lundi, le conseiller de Viktor Orban, partageant l’article.

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.