Meilleures Actions
Histoires Web lundi, mars 4
Bulletin

Depuis le début de son offensive, l’armée israélienne a lâché quelque 29 000 bombes sur les 45 kilomètres carrés de la bande de Gaza, détruisant ou endommageant près de la moitié des bâtiments.

Dans ce paysage de ruines, plusieurs journalistes gazaouis ont commencé à filmer fin décembre 2023 des destructions jusque-là peu documentées, celle des cimetières. Leurs images montrent des tombes réduites en gravats, des caveaux ouverts et, parfois, des restes humains laissés à l’air libre.

Le Monde a analysé des images satellites de l’enclave prises entre le 8 octobre 2023 et le 20 janvier. Elles montrent que, sur les 45 cimetières répertoriés dans la bande de Gaza, 22 ont été endommagés ou totalement rasés, soit la moitié.

Si l’armée israélienne justifie ses opérations par l’omniprésence du Hamas dans l’enclave et la recherche des otages ou de leurs dépouilles, ces destructions pourraient constituer une atteinte au droit humanitaire international. Ce dernier prévoit une protection des civils, qui peuvent se recueillir dans les cimetières, mais aussi des morts et de leur dignité.

Depuis le 7 octobre, l’opération militaire israélienne a tué 25 700 Palestiniens, selon le ministère de la santé du Hamas. Ce bilan n’a pas pu être vérifié de manière indépendante.

Nos sources et notre méthodologie sont détaillées dans ce document.

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.