Meilleures Actions
Histoires Web mercredi, avril 24
Bulletin

Au moins vingt-neuf personnes sont mortes, mardi 2 avril, dans un incendie qui s’est déclaré dans une discothèque située au sous-sol d’un immeuble résidentiel à Istanbul, a annoncé le bureau du gouverneur. En outre, un blessé est toujours hospitalisé dans un état grave, a précisé la même source, selon un bilan régulièrement mis à jour dans des communiqués.

« Un incendie a éclaté dans une [discothèque] située dans les sous-sols d’un immeuble résidentiel de seize étages à Gayrettepe, dans le quartier de Besiktas », a rapporté le bureau du gouverneur, en précisant que le sinistre qui s’était déclaré « à 12 h 47 » (11 h 47, heure de Paris) a été maîtrisé plusieurs heures après grâce à l’intervention des pompiers.

Le bilan n’a cessé d’évoluer depuis le début du sinistre et la plupart des douze personnes annoncées initialement comme grièvement blessées sont mortes malgré leur transfert à l’hôpital.

L’incendie s’est déclaré pendant des travaux effectués dans la discothèque, a dit aux journalistes le gouverneur d’Istanbul, Davut Gül.

Les télévisions ont montré des images de hautes flammes et d’une fumée noire s’échappant des fenêtres d’appartements en hauteur.

« Une enquête a été ouverte à la suite de l’incendie survenu à Gayrettepe, dans le quartier de Besiktas, à Istanbul », a annoncé le ministre de l’intérieur, Ali Yerlikaya, sur X.

Selon la chaîne de télévision privée NTV, cinq personnes ont été interpellées sur place.

Le maire d’Istanbul réélu dimanche, Ekrem Imamoglu, s’est rendu sur place. « L’incendie a été maîtrisé. Espérons qu’il n’y ait pas plus de victimes », a-t-il dit en présentant ses « condoléances ».

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés En Turquie, la débâcle sans appel d’Erdogan aux élections municipales

Le Monde avec AFP

Réutiliser ce contenu

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.