Meilleures Actions
Histoires Web mercredi, février 21
Bulletin

Autoroutes bloquées, préfectures et supermarchés recouverts de lisier : partout en France, les agriculteurs poursuivent leurs actions. Ils espèrent obtenir des « mesures concrètes » alors que le premier ministre, Gabriel Attal, a réuni plusieurs ministres à Matignon, jeudi matin. La FNSEA et Jeunes Agriculteurs, les deux syndicats majoritaires du monde agricole, ont transmis au premier ministre une centaine de revendications.

Parmi elles, une réponse sur la rémunération est attendue. « On aime bien notre métier. On aime bien aller à l’étable. Mais, franchement, quand on voit ce qu’on gagne, le soir, on est fatigués, on est au bout du rouleau et on n’a plus envie », se désole Sylvain Weber, agriculteur et maire de Zollingen, à un barrage.

Les agriculteurs espèrent également des aides d’urgence pour la viticulture et l’agriculture biologique, deux branches particulièrement en difficulté. À plus long terme, les agriculteurs réclament la réduction des normes qui leur sont imposées, notamment certaines normes environnementales.

Gabriel Attal a promis de leur donner une réponse vendredi 26 janvier. Les branches d’Ile-de-France de la FNSEA et de Jeunes Agriculteurs ont appelé au blocus de Paris le même jour.

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.