Meilleures Actions
Histoires Web mercredi, juillet 17
Bulletin

L’Arabie saoudite a mis en garde, lundi 17 juin, contre des températures extrêmes à La Mecque où plus d’une douzaine de morts liées à la chaleur ont été confirmées lors du grand pèlerinage musulman, le hadj. Ce rite annuel, l’un des plus grands rassemblements religieux au monde, s’est déroulé cette année encore en été, saison particulièrement chaude en Arabie saoudite.

Plus de 2 700 cas d’« épuisement dus la chaleur » ont été recensés pour la seule journée de dimanche, a annoncé le ministère de la santé à la fin du grand pèlerinage. Lundi, les températures devraient atteindre jusqu’à 49 degrés Celsius à La Mecque, première ville sainte de l’islam, où les pèlerins étaient en train d’achever le hadj.

Un pèlerin musulman au pied du mont Arafat en Arabie saoudite, lors du hadj, le 15 juin 2024.

Certains faisaient le tour de la Kaaba, construction cubique au centre de la Grande Mosquée, alors que d’autres achevaient dans la vallée proche de Mina le rituel de lapidation de Satan, devant des stèles symbolisant le diable sur lesquelles ils ont jeté des cailloux.

« Les lieux saints enregistrent aujourd’hui les températures les plus élevées depuis le début du hadj qui peuvent atteindre 49 °C, et nous conseillons aux invités de Dieu de ne pas s’exposer au soleil », a déclaré le ministère de la santé, selon la chaîne de télévision d’Etat Al-Ekhbariya. La météo saoudienne a précisé sur X que la température a atteint 51,8 °C à La Mecque.

Quatorze pèlerins jordaniens morts

Le ministère des affaires étrangères jordanien a déclaré dimanche que quatorze pèlerins jordaniens étaient morts « après avoir subi une insolation due à la vague de chaleur extrême », et que dix-sept autres étaient « portés disparus ». Téhéran a fait état de la mort de cinq pèlerins iraniens, sans préciser la cause de leur décès, tandis que Dakar a déclaré que trois pèlerins sénégalais étaient morts.

« La prévention est importante, et les pèlerins ne doivent pas sortir aux heures les plus chaudes, sauf en cas de nécessité, ou utiliser un parapluie », a souligné le ministère de la santé saoudien dans un communiqué cité par Al-Ekhbariya. « Nos consignes sanitaires pour les jours à venir sont claires et simples : porter un parapluie, boire régulièrement de l’eau et éviter de s’exposer au soleil », a-t-il ajouté.

Cette année, le hadj a attiré environ 1,8 million de pèlerins, dont 1,6 million de l’étranger, selon les autorités saoudiennes. Dans un message, le prince héritier Mohammed Ben Salman, dirigeant de facto du royaume, a déclaré dimanche que son pays avait le devoir de « tout faire pour aider les fidèles à accomplir leur culte en toute sécurité et en toute assurance ».

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Pèlerinage de La Mecque : dix choses à savoir sur la Kaaba

Le Monde avec AFP

Réutiliser ce contenu

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.