Meilleures Actions
Histoires Web mercredi, février 21
Bulletin

Les forces armées américaines ont annoncé avoir mené dans la nuit de mardi 23 à mercredi 24 janvier deux nouvelles frappes sur les houthistes du Yémen. Cette nouvelle salve lancée vers 2 h 30 à Sanaa (0 h 30 à Paris), « a frappé deux missiles antinavires des houthistes qui étaient dirigés vers le sud de la mer Rouge et étaient prêts à être tirés », a écrit le commandement militaire américain au Moyen-Orient sur X.

Cette opération a été menée face à un « danger imminent pour les navires marchands et des bâtiments de l’US Navy dans la région », a-t-il ajouté, Washington insistant depuis le début de ces frappes sur leur caractère défensif. Lundi soir, les Américains avaient mené aux côtés de l’armée britannique d’importantes frappes visant huit sites des rebelles yéménites, ces derniers ayant averti qu’ils riposteraient.

Depuis deux semaines, ces frappes visent à « protéger », selon Washington, le trafic maritime en mer Rouge et dans le golfe d’Aden des attaques perpétrées par les rebelles proches de l’Iran, dans cette zone cruciale pour le commerce mondial. De nombreux armateurs évitent désormais d’emprunter cette voie maritime.

Les rebelles, qui contrôlent une bonne partie du Yémen, pays lui-même en guerre depuis près d’une décennie, disent agir en solidarité avec la population de Gaza, territoire totalement assiégé par Israël, que les Etats-Unis soutiennent militairement.

Le Monde avec AFP

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.