Meilleures Actions
Histoires Web mardi, mars 5
Bulletin

Comme un boxeur venant de gagner l’un de ses plus grands combats, Cyprien Sarrazin a sauté sur les rambardes de l’aire d’arrivée et hurlé de joie devant 60 000 spectateurs. Le skieur français a remporté, samedi 20 janvier, la prestigieuse descente de Kitzbühel, en Autriche. Au terme d’une course époustouflante, il a devancé le Suisse Marco Odermatt de 91 centièmes et l’Italien Dominik Paris de 1 minute 44, des écarts impressionnants à ce niveau.

Lire aussi | Cyprien Sarrazin, premier Français à remporter une descente de Coupe du monde depuis huit ans

La veille, le natif de Gap s’était déjà illustré en s’imposant sur la Streif, la piste – longue de plus de 3 kilomètres – la plus vertigineuse et la plus prestigieuse de la Coupe du monde de ski. A 29 ans, Sarrazin devient ainsi le deuxième Français à réaliser un doublé à Kitzbühel, après Luc Alphand en 1995. Mais à l’époque, Alphand s’était imposé, lors de la même journée, sur un tracé amputé de quelques difficultés.

« Au-delà de la victoire, il y avait le run. Je n’ai pas vu la course de Marco [Odermatt]. On m’a dit qu’il avait fait quelques petites erreurs. Je me suis fait plaisir de haut en bas. J’avais de la vitesse. En traversant la ligne d’arrivée, je sentais que j’avais fait une dinguerie », a expliqué le skieur tricolore au micro d’Eurosport à l’issue de sa course.

Une saison fantastique

Si un grand soleil surplombait la piste autrichienne, celle-ci était, ce 20 janvier, plus rapide que la veille, avec plus de parties en glace. Marco Odermatt, principal rival du Tricolore, s’est élancé juste avant Sarrazin avec un rythme impressionnant, prenant plus d’une seconde à tous ses adversaires. Mais depuis la fin du mois de décembre et sa première victoire à Bormio (Italie), le Français marche sur l’eau. Samedi, il a impressionné dans tous les secteurs de la piste et devancé le Suisse, leader du classement général de la Coupe du monde, de 91 centièmes. Une performance exceptionnelle.

Lire aussi | Ski alpin : Cyprien Sarrazin signe sa deuxième victoire de la saison ; rupture des ligaments croisés pour Alexis Pinturault

Révélation de la saison, Cyprien Sarrazin est en train de s’installer au plus haut niveau. Samedi à Kitzbühel, il a décroché son cinquième podium sur sept descentes courues.

Son premier coup d’éclat est survenu le 28 décembre 2023, lorsqu’il remportait la descente de Bormio (Italie), mettant ainsi fin à huit années sans victoire tricolore dans cette spécialité. Il a ensuite confirmé sa progression à Wengen (Suisse), avec deux deuxièmes places consécutives, derrière Marco Odermatt. Le dernier podium français sur cette piste remontait à Jean-Luc Crétier en 1998. Cyprien Sarrazin a même remporté le Super-G à Wengen.

A Kitzbühel, il est devenu, le 19 janvier, le cinquième Français à s’imposer après Adrien Duvillard (1960), Guy Périllat (1961), Jean-Claude Killy (1967) et Luc Alphand (1997). Au classement de la Coupe du monde, Cyprien Sarrazin talonne désormais Odermatt dans la course au petit globe de cristal de descente, récompense attribuée en fin de saison dans chacune des disciplines.

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.