Meilleures Actions
Histoires Web samedi, mai 18
Bulletin

Avec ses huit toboggans aquatiques multicolores, ses jeux d’eau ambiance pirates et ses piscines bordées de palmiers, le camping Capfun Les Dauphins bleus, à Givrand (Vendée) remplit sa fonction : en mettre plein la vue à des enfants agités par de longues heures sur la banquette arrière de la voiture familiale. Ici, on n’a pas lésiné sur le budget toboggans : c’est d’ailleurs l’argument de vente numéro un de Capfun, un groupe de campings devenu en quelques années le plus gros acteur du marché en France. La maison mère, entre les mains de la famille Houé, en possède 186 dans l’Hexagone, auxquels s’ajoutent une trentaine d’autres en Europe. Un poids lourd du secteur touristique, qui a réalisé en 2023 640 millions d’euros de chiffre d’affaires – en progression de 20 % par an en moyenne.

Chaque année, la société, basée dans l’arrière-pays cannois, à Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes), rachète une vingtaine de campings pour les passer sous son pavillon. Elle les « capfunise » ensuite selon sa méthode : un maximum de mobile homes, des parcs aquatiques, des jeux d’extérieur, un gros budget animation – club enfants, spectacles, concerts, mascottes disant bonjour aux enfants… « Les campings Capfun, c’est devenu des parcs d’attractions avec des mobile homes autour », commente Nicolas Dayot, président de la Fédération nationale de l’hôtellerie de plein air. Aux Dauphins bleus, la mer n’est qu’à 2 kilomètres, mais certains clients ne sortent jamais du camping, confie la directrice, Géraldine Beneteau.

Cette réussite entrepreneuriale doit beaucoup à la personnalité de son fondateur, Pierre Houé, 69 ans. Lui a commencé sa carrière dans un univers bien éloigné du camping : les logiciels pour administrateurs de biens. Tout en gérant cette entreprise depuis 1978 – elle existe toujours –, il a commencé, à partir des années 2000, à racheter des campings. Il a alors misé sur l’élément qui a révolutionné le secteur depuis vingt ans : le mobile home. Ces maisonnettes ont permis de démultiplier les revenus et la rentabilité. Capfun s’en est fait le champion. Au total, le groupe en possède plus de cinquante mille.

Lire le décryptage | Article réservé à nos abonnés « C’est devenu cher, donc les clients sont hyperexigeants » : le camping monte en gamme, au risque d’y perdre son âme

Au fil des ans, la formule Capfun, qui incarne le mouvement de montée en gamme des campings, a trouvé son public. Elle attire d’anciens clients des résidences et clubs de vacances, qui y voient là une offre presque similaire, avec un meilleur prix. Une partie de la clientèle classique du camping s’y retrouve aussi, quitte à réduire sa durée de séjour, pour faire tenir le budget vacances. Ou à venir en dehors de l’été.

Il vous reste 59.61% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.