Meilleures Actions
Histoires Web mercredi, juillet 17
Bulletin

La première surprise de cette compétition. La Slovaquie a battu la Belgique, lundi 17 juin, avec un succès 1-0 sur la pelouse du Deutsche Bank Park de Francfort. Les Slovaques ont très bien commencé le match en inscrivant un but dès la 7e minute de la rencontre. Derrière la Belgique a tenté d’égaliser à plusieurs reprises, mais les Diables rouges ont manqué d’agressivité devant les filets. Mais les Belges ont surtout manqué de chance avec deux buts refusés.

La Belgique peut toutefois se reprendre. Elle rencontrera samedi la Roumanie à 21 heures, à Cologne. Quant à l’Ukraine et la Slovaquie, ils s’affronteront la veille, vendredi, à 15 heures, à Dusseldorf.

Ce qu’il faut retenir

  • Le quasi-cador. Romelu Lukaku

Le massif avant-centre de la Belgique s’est démené comme un diable pendant plus de 90 minutes, pour espérer ouvrir son compteur dans cet Euro 2024, et permettre aux siens de revenir à niveau. Mais le sort s’est comme acharné sur le géant de l’AS Rome. Il est d’abord signalé en position de hors-jeu (56e), puis pensait encore égaliser, avant que le VAR ne lui gomme sa joie, la faute à une main de Loïs Openda (86e).

1-0, 7e : Jérémy Doku manque sa relance, qu’Ivan Schranz intercepte. Il sert Juraj Kucka, qui prend sa chance mais bute sur Koen Casteels. Le ballon file dans les pieds de Schranz, qui parvient à conclure dans un angle fermé.

Comme le nombre de matchs dirigés par le sélectionneur des Diables rouges, Domenico Tedesco, avant ce revers. Quatorze rencontres sans connaître la défaite (dix victoires, quatre nuls), et ce, depuis l’élimination de la Belgique lors du Mondial 2022. Il n’aura fallu qu’un match en tournoi officiel pour effacer cette série prometteuse.

  • Le tournant du match. Les buts annulés de Romelu Lukaku.

Le meilleur buteur de la sélection belge a copieusement célébré les deux actions qu’il pensait avoir conclues. La première, à la 56e minute de jeu, refusée pour une légère position de hors-jeu après une remise de la tête plein axe d’Onana. La seconde, à la 88e minute, a été refusée après le visionnage du VAR pour une main d’Openda, à l’origine de l’action.

Ce Belgique-Slovaquie n’était pas le match le plus excitant sur le papier. Et sur le terrain… non plus. Cela semble peut-être paradoxal mais les nombreuses occasions belges et slovaques pendant la rencontre ont été souvent peu menaçantes. Résultat, ça n’a pas franchement réussi à faire décoller le match émotionnellement.

La joie des joueurs slovaques à la fin de la rencontre, lundi 17 juin, Francfort.
Réutiliser ce contenu

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.