Meilleures Actions
Histoires Web vendredi, mars 1
Bulletin

Question à un expert

L’assurance auto des voitures électriques bénéficie-t-elle toujours d’une exonération de taxe ?

Les propriétaires de véhicules électriques immatriculés entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2023 bénéficiaient, sur leur assurance auto, d’une exonération totale de la taxe sur les conventions d’assurance.

En raison de ce dégrèvement, qui représentait une économie de 33 % sur la responsabilité civile et de 18 % sur les garanties dommages, l’assurance des voitures électriques était jusqu’à présent globalement moins chère que celle des voitures thermiques.

Ce cadeau fiscal a été partiellement reconduit dans la loi de finances pour 2024. Depuis le 1er janvier, l’exonération n’est plus totale, mais réduite à 75 % pour les nouvelles immatriculations, et elle est limitée aux deux premières années de circulation. On devrait ainsi constater dans les mois à venir une légère augmentation du prix de l’assurance auto sur ce type d’alimentation.

Deux autres facteurs risquent de peser sur les tarifs d’assurance. D’une part, le parc électrique est confronté à la complexité des réparations, voire à l’irréparabilité de certains modèles – nombre de véhicules neufs finissent à la casse en raison de la difficulté à réparer ou à changer les batteries en cas de panne. L’utilisation de l’aluminium pour limiter le poids de ces lourds véhicules demande en outre une main-d’œuvre spécialisée en cas de réparation, faisant aussi flamber les coûts.

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.