Meilleures Actions
Histoires Web lundi, mars 4
Bulletin

L’actrice et réalisatrice Agnès Jaoui recevra un César d’honneur récompensant l’ensemble de sa carrière, a annoncé, vendredi 19 janvier, l’Académie des Césars dans un communiqué. La récompense lui sera remise lors de la 49e cérémonie qui doit se dérouler le 23 février.

Ce prix récompensera une « artiste complète » aux quarante ans de carrière, avec cinq longs-métrages à la réalisation, dont Le Goût des autres (2000), qui a remporté le César du meilleur film et celui du meilleur scénario. Elle compte aussi une cinquantaine de rôles à l’écran (Smoking/No Smoking et On connaît la chanson d’Alain Resnais, Un air de famille de Cédric Klapisch…).

« C’est au théâtre, en 1987, que sa carrière démarre véritablement et se voit à jamais marquée : elle y rencontre un certain Jean-Pierre Bacri. Une véritable fusion créative s’opère entre eux, donnant naissance à de nombreuses pièces et films à succès », souligne l’Académie des Césars dans son communiqué.

Ils furent l’un des couples les plus célèbres du cinéma, et resteront proches après leur séparation, jusqu’à la morte de l’acteur, en 2021.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Jean-Pierre Bacri, la mort d’un râleur lumineux

L’artiste féminine la plus récompensée aux Césars

Engagée, elle avait pris la parole en 2020 contre le sexisme et la misogynie, racontant avoir été « abusée vers cinq ans par un inconnu dans la cage d’escalier de [son] immeuble », puis à 11 ans par son oncle.

Agnès Jaoui est « l’artiste féminine la plus récompensée aux Césars, avec six statuettes », souligne le communiqué. Elle n’a jamais cessé de tourner et sera encore à l’affiche mercredi d’une comédie, Le dernier des juifs.

Les nominations aux Césars doivent être dévoilées mercredi 24 janvier. Le film Anatomie d’une chute, qui a remporté la Palme d’or en mai, part favori.

Les membres de l’académie auront un mois pour voter, avant la tenue de la cérémonie le 23 février à l’Olympia, présidée par Valérie Lemercier. La soirée, souvent l’occasion de revendications politiques ou sociales, sera aussi un baptême du feu pour la nouvelle ministre de la culture, Rachida Dati.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Agnès Jaoui : « Je ne serais pas arrivée là, bien sûr, si je n’avais pas rencontré Jean-Pierre Bacri »

Le Monde avec AFP

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.