Meilleures Actions
Histoires Web mercredi, février 21
Bulletin

Volodymyr Zelensky liste des régions russes habitées « historiquement » par des Ukrainiens

Lundi, le président ukrainien a énuméré dans un décret les régions de Russie habitées, selon lui, « historiquement » par des Ukrainiens et a appelé au respect de leurs droits. Volodymyr Zelensky recense les régions de Krasnodar, Rostov, Belgorod, Briansk, Voronej et Koursk, toutes voisines de l’Ukraine.

Le décret accuse la Russie d’y avoir commis et d’y commettre « des actions destinées à détruire l’identité nationale et à opprimer les Ukrainiens, violant leurs droits et libertés ». Le document – qui dénonce la russification forcée, la répression politique et la déportation d’Ukrainiens – appelle aussi à recenser les « crimes commis contre les Ukrainiens y vivant ou y ayant vécu ».

Des millions de personnes d’origine ukrainienne vivent en territoire russe, conséquence de la domination tsariste et soviétique, de frontières mouvantes et de déportations à l’époque stalinienne.

Le décret de M. Zelensky ne revendique pas de territoires russes. En revanche, la Russie a annexé cinq régions ukrainiennes : la Crimée en 2014, puis en 2022 les régions de Louhansk, Donetsk, Zaporijia et Kherson.

Le président russe, Vladimir Poutine, a nié à de nombreuses reprises l’existence d’une nation ukrainienne, estimant que les Ukrainiens appartenaient au monde russe et que leur identité était une création artificielle.

L’ancien président russe Dmitri Medvedev a dénoncé ce décret, accusant M. Zelensky d’avoir des « prétentions territoriales » et le traitant de toxicomane. « Il n’y a rien à commenter, étant donné que les Ukrainiens sont en fait des Russes et la petite Russie [terme impérialiste russe se référant au territoire ukrainien] est une partie de la Russie », a-t-il écrit sur Telegram.

Share.
© 2024 Mahalsa France. Tous droits réservés.